La Capacité De Parler En Public

 

 

 

 

La capacité de s’exprimer ouvertement devant un public est un acquis, n’importe qui peut tenir l’attention d’un auditoire si il maîtrise les bases de la communication orale.

Chapitre I : Comment acquérir les techniques de bases

Prendre courage en s’inspirant de l’expérience des autres : la simplicité des messages que l’orateur veut passer peut être le premier pas a franchir vers son public, les gens ont besoin qu’on discute avec eux et pas qu’on leur fasse la morale ou la leçon.

Les expériences de plusieurs personnes qui suivent le programme de l’auteur de ce livre ont réalisés  un grand succès dans ce sens, et la communication orale est devenue pour eux un plaisir.

Ne pas perdre de vue les objectifs ; le fait de garder la réussite entre ses yeux, s’imaginer entrain de réussir dans l’avenir et travailler pour y parvenir, donne une poussée en avant et vous fait réussir dans votre vie, penser a l’importance de partager ses idées et ses sentiments a son auditoire, la parole en public conduit a la confiance en soi «  si vous souhaitez fortement obtenir une choses vous l’obtiendrez »

Etre d’avance certain de son succès ; penser positivement et les actions suivront vos pensées, la volonté de réussir doit être à la base du processus qui fera de vous un bon orateur, bref posséder un désir proche de l’enthousiasme, la persévérance qui abat les montagnes et la certitude que vous allez réussir

Saisir toutes les occasions de pratiquer

Chapitre II : Développer la confiance en soi

« La peur fait échouer plus de gens que n’importe quel fléau au monde » apprendre a parler en public est le moyen naturel de surmonter sa timidité et de développer son courage et confiance.

Pour développer votre assurance en quelques semaines de pratique voici quelques points à suivre :

Cherchez les raisons de votre crainte de parler en public.

Votre cas n’est pas unique car presque 80 % des étudiants ont le trac au début

Une certaine dose de trac est utiles ceci n’est que le reflet de la préparation du corps aux stimulations extérieurs

La peur de parler en public vient simplement du manque d’habitude. La peur faite d’ignorance et d’incertitude, en accumulant des expériences réussies, parler en public devient une joie plutôt qu’un supplice.

Vous devez vous attendre à éprouver une certaine appréhension et apprendre à compter sur un certain trac pour vous aider a mieux parler.

Préparation convenable : une maîtrise complète du sujet

N’essayer jamais d’apprendre votre texte par cœur

Assembler et classer vos idées a l’avance

Parlez de votre sujet à vos amis

Soyer d’avance certain de votre succès

Pénétrez-vous de votre sujet : se convaincre de l’importance de son sujet et croire en son message

Evitez les réflexions négatives susceptibles de vous troubler

Pratiquez l’autosuggestion

Agir avec confiance : le remède souverain pour retrouver l’enthousiasme, si nous l’avons perdu, est de nous redresser, parler et d’agir comme si l’enthousiasme était revenu, si une telle conduite ne nous rend pas plus optimiste, rien d’autre dans cette circonstance n’y parviendra

Pour devenir confiant, agissons comme si nous l’étions, mettons-y toute notre volonté et par un acte de courage nous triompherons de l’appréhension.

La confiance en soi s’acquiert en y pensant d’abord, agir comme si la peur n’existait pas, car si on garde cette attitude assez longtemps elle devient réalité et l’homme acquiert le courage qu’il n’avait pas.

Chapitre III : un moyen rapide et facile pour bien parler en public

Traitez un sujet que vous connaissez par expérience ou par étude.

Donnez des exemples de votre vie et votre expérience

Etre passionné par le sujet.

Traitez un sujet qui vous tient à cœur. se poser la question si vous avez la capacité de parler avec conviction de votre sujet

Ayez le désir de passer un message et de parler avec votre auditoire avec un langage vivant et partager vos sentiments avec lui

Chapitre IV : comment mériter de prendre la parole.

Soyez toujours prêt à parler à toute éventualité telle une remarque de l’orateur ou une question pertinente.

Norman thomas «  si un discours est important, l’orateur doit vivre avec son thème ou son message et y penser sans cesse. Il sera surpris du nombre de moyens d’illustrer ou de développer qu’il découvrira au volant au moment de se coucher ou se lever »

Les discours médiocres sont souvent le résultat d’un manque de réflexion de l’orateur ou les conséquences de sa connaissance imparfaite du sujet.

L’exemple bien choisi est le meilleur moyen de rendre une idée claire, intéressante et convaincante. Comment acquérir cette technique si importante de l’utilisation d’exemple et d’illustrations voici cinq moyens :

Humaniser : ne pas hésiter de parler de sa propre expérience

Personnaliser : utilisation de noms propres

Être précis : mettre des détails dans vos exposés, procéder en répondant aux questions quand, ou, qui, quoi et pourquoi

Dramatiser : utiliser des dialogues

Visualiser : votre message doit être imagé

Employez des mots concrets, usuels, imagés.

Se montrer convaincu

Revivre les expériences

Faire un compliment sincère

S’identifier a l’auditoire

Dialoguer avec l’auditoire

Etre modeste

Chapitre V : Comment faire un expose cours pour inciter a l’action

Identifier le but de votre intervention si son but est d’informer, convaincre, distraire ou faire agir.

Choisissez votre objectif après avoir étudié l’auditoire et le but de la réunion.

1 - Intervention pour faire agir :

D’abord l’événement, commencez par un fait, une histoire qui illustre le message que vous voulez transmettre.

Commencez par un détail de l’événement « commencer par l’une des phrases répondant a l’une des question qui ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Quoi ?

Donnez des détails pertinents : essayez de faire voir aux auditeurs ce que vous avez vu, les faire revivre ce que vous avez vécu.

Revivre l’expérience en la racontant : animez son discours

Quelle action recommandez-vous ? Être bref et précis et rendre les recommandations faciles à exécuter

2 - Comment faire une présentation pour informer

Limitez votre exposé au temps qui vous est imparti

Classez vos idées dans un enchaînement logique

Énumérez vos idées à mesure que vous les développez

Comparez ce qui est nouveau avec ce qui est familier

§ Transformez un fait en image

§ Evitez les termes techniques

Utilisez des aides visuelles

3 - Comment faire un exposé pour convaincre

Gagnez la confiance en la méritant

Obtenez une réponse affirmative

Parlez avec un enthousiasme contagieux

Montrez du respect et de la sympathie pour votre auditoire

Commencez d’une manière amicale

4 - Comment faire des interventions impromptues

Exercez-vous à parler impromptu

Soyez mentalement prêt à parler à l’improviste

Citez un exemple immédiatement

Parlez avec animation et avec force

Utilisez le principe ici et maintenant : saisir n’importe qu’elle opportunité de parler et s’exprimer en public

Ne faites pas une improvisation ; faites une intervention impromptue il faut grouper vos idées logiquement autour d’une idée qui servira de base a votre message

Chapitre VI : L’art de communiquer.

Comment communiquer :

Pulvérisez votre coquille : faire face a ses peurs et ne plus craindre de s’exprimer ouvertement

N’essayez pas d’imiter les autres, soyez vous-même

Communiquez à vos auditeurs

Mettez votre cœur dans vos paroles

Exercez votre voix pour la rendre forte et souple : s’adresser a la personne du fond de la salle et essayer de vous faire entendre par les personnes le plus loin de vous.

Préparation d’un discours, d’une conférence :

Ca nécessite un plan, partir sans but ne mène nulle part

«Rien n’est plus essentiel qu’un bon début qui suscite immédiatement l’attention» (Docteur  Lynn Harold)

Eveillez la curiosité

Enoncez un fait frappant

Demandez au public de voter main levée (obtenir l’attention du public et les faire participer au débat)

Si la conférence et informative, vous pouvez promettre de donner des solutions a des problèmes ou promettre au public de lui dire comment il pourra obtenir ce qu’il désire

Utilisez un objet

évitez tous ce qui produit une attention défavorable : ou s’adresser au public avec grossièreté ne débutez pas avec une excuse : soit une mauvaise préparation de la conférence

Evitez de commencez par une histoire drôle

étayer vos idée principales

Utilisez des statistiques

Faites appel au témoignages d’experts : mais avant il faut s’assurer de l’exactitude de ce que vous aller avancer, et sa correspondance avec le sujet.

Servez vous d’analogies : ressemblance entre deux choses…non en elles-mêmes, mais entre deux ou plusieurs de leurs attributs, circonstances ou effets. 

Démontrer avec ou sans aide visuelle : avec une démonstration ou une expérience

faites appel a l’action.

Un discours doit avoir une bonne conclusion

La conclusion est la partie la plus stratégique d’une intervention, les derniers mots résonnent dans l’oreille des auditeurs, et ce sont ceux-la qu’ils retiendront le plus longtemps

Résumez

Demandez a l’auditoire d’agir : si le but de la conférence et de pousser a une action, adressez-vous directement au public et de la manière la plus simple

Pour débuter un discours il faut toujours débuter par un silence, ouvrir le gestuel  et occuper l’espace, ne jamais reculer que si la phrase que vous dites n’est pas importante.

Ø Avancer vers le public avec un sourire

Ø Regarder le fond de l’espace ou on fait l’intervention

Ø Occuper toute la salle avec votre voix

Ø Inspirer

Ø Ponctuation

Le SICAV est un plan qu’on peut suivre pour présenter un exposé :

Simple

Imagé

Concis

Aéré

Vivant

Pour argumenter on peut se baser sur le plan FOSIR :

Fait

Opinion

Sentiment

Intention

Résultat

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×