INDIVIDUALISATION DE LA FORMATION

INDIVIDUALISATION DE LA FORMATION

INTRODUCTION

         L'individualisation de la formation est un processus  d'organisation de la formation visant la mise en œuvre d'une démarche personnalisée de formation. Elle met à la disposition de l'apprenant  l'ensemble des ressources et des moyens pédagogiques nécessaires à son parcours de formation et à ses situations d'apprentissage. Elle exige que les démarches de formation soient menées selon les besoins de l'individu. Elle prend en compte ses acquis, ses objectifs, son rythme".

 

DÉFINITION DE L’INDIVIDUALISATION

         "L’individualisation de la formation est  un ensemble de démarches méthodologiques qui s’appliquent à la conception de systèmes d’actions et de dispositifs de formation pour atteindre efficacement l’objectif fixé.

         Elle  désigne la possibilité pour des apprenants, à partir d’un dispositif d’orientation à l’entrée, d’effectuer des parcours d’apprentissage différents selon leurs besoins et leurs objectifs personnels.
         L’apprenant se voit proposer un environnement et un contexte de formation (outils, contenu, mode d’apprentissage, calendrier…) qui s’adaptent à son niveau, ses besoins, ses préférences et lui permettent de progresser à son rythme.

         L'ingénierie de formation peut comprendre l'analyse de la demande, des besoins de formation, le diagnostic, la conception du projet formatif, les moyens mis en oeuvre, la coordination et le contrôle de sa mise en oeuvre et l'évaluation de la formation."

 

LE POSITIONNEMENT THÉORIQUE

Dans les pratiques dites d’individualisation on rencontre deux entrées différentes :

  • Une entrée par « le projet professionnel », l’individualisation correspond alors au pouvoir donné à l’apprenant de décider du parcours et des moyens. Le projet est au centre de la démarche, c’est le moteur principal ;
  • une entrée par les «ressources » qui correspond à la mise en place par les formateurs ( médiateurs)d’un ensemble de moyens adaptés aux caractéristiques éducatifs individuelles :

Le lieu,le rythme,le temps,le parcours,les contenus,les méthodes,les objectifs,l’évaluation,

-- LES OBJECTIIFS

L’individualisation doit permettre de :

  • Mieux répondre aux besoins et aux attentes des stagiaires ;
  • Mieux utiliser les ressources formatives ;
  • Construire des parcours de formation plus cohérents ;
  • Favoriser l’implication du stagiaire dans sa formation ;
  • Développer l’autonomie des stagiaires définie comme capacité à se déterminer dans un ensemble de relations et de moyens pédagogiques.

L’individualisation va permettre à la personne de s’affirmer dans son individualité, sa singularité, d’anticiper les situations, de poser des choix et de classer ses priorités, de les exprimer et de les négocier.

 

LES TROIS CONCEPTS :

1 - L’individualisation, c’est l’objet des praticiens, ces  personnes qui sont face à une population à former et qui doivent construire des méthodes, une ingénierie. On se situe donc plus sur une approche d’ingénierie. (Individualiser les parcours de formation avant d’individualiser les apprentissages (la façon d’apprendre).
2 - L’Autoformation, c’est plus l’objet des chercheurs. Il s’agit d’un modèle explicatif qui permet d’intégrer un certain nombre de courants pédagogiques. Nous sommes ici sur une réflexion touchant la constitution d’un cadre pédagogique théorique.

ÉDUCATIVE : Apprendre  dans des dispositifs ouverts

SOCIALE : Apprendre dans et par le groupe social

INTÉGRALE : Apprendre  hors des systèmes éducatifs

COGNITIVE : Apprendre à apprendre

EXISTENTIELLE : Apprendre  à être.
3 - Les systèmes flexibles: l’approche par la Flexibilité est celle des décideurs et des managers. 
Aujourd’hui, le contexte a évolué. Le e-learning apparaît. Les éléments caractéristiques de ce contexte sont les suivants :
         - La mondialisation, Ia globalisation des échanges est de plus en plus importante,
         - L’Irruption d’Internet est un élément majeur du changement technologique,

LES PRINCIPALES ORIENTATIONS

 

1 - Une concertation -négociation préalable formé-formateur

Qui passe par les phases suivantes :

  • Une identification des acquis réalisée à l’aide de tests d’aptitudes et d’entretiens de motivation.
  • La définition d’un projet adapté.
  •  La détermination des actions de formation les mieux adaptées et des moyens de leurs mises en oeuvre.
  • Le choix des modalités d’évaluation.
  • La signature d’un contrat pédagogique (orientation, formation, évaluation).

                                                

2 - Une nouvelle relation pédagogique

  • Par un renforcement systématique de la relation apprenant-apprentissage avec la condition  que l’objet d’apprentissage soit clairement perçu. C’est une approche pédagogique par les objectifs.
  • Par une modification du rôle du formateur qui ne s’interpose plus entre le stagiaire et l’objet d’apprentissage mais développe une forme de tutorat.

Il doit être à la fois :

« Diagnostiqueur » ;

Personne ressource ;

Concepteur d’outils ;

Fournisseur de références documentaires ;

 

-- LES PROCÉDURES

1 - Les parcours

         L’individu va là où peuvent lui être apportées les prestations les plus appropriées organisées autour d’un ensemble d’activités formatives (formations, accueil, bilan, contrats). Il est constitué de différentes composantes (étapes, phases, modules, projets, ...).

Une composante devrait se caractériser par :

Les objectifs de l’action ;

La matière traitée ;

Le mode de travail pédagogique ;

L’organisation (durée, répartition, horaires, lieu, etc. ).

Un parcours est considéré comme individualisable si :

La durée totale peut être variable d’un individu à l’autre ;

Toute composante n’est pas nécessaire ;

L’ordre des composantes peut être lui même variable ;

Il est possible de arranger les différentes composantes ;

De nouvelles composantes non prévues au départ peuvent être créées ;

Des composantes prévues peuvent être annulées.

2- Les groupes

C’est un lieu d’individualisation parmi d’autres.

  1. Permettre aux stagiaires d’appartenir à plusieurs groupes en parallèle ;
  2. Composer des groupes à géométrie variable ;
  3. Échanger les moments en groupe et les moments seuls ;
  4. Travailler parfois sans formateurs et parfois avec plusieurs.

Questions :

Quelles sont les formes de travail en groupe les mieux adaptées pour chaque cas particulier ?

Quels sont les apports et les risques spécifiques au groupe ?

Comment développer une animation individualisée ?

3 - La maîtrise de la formation

Elle vise à faciliter pour l’ensemble des acteurs

·        La convenance des choix pédagogiques ;

·        L’apprentissage de l’autonomie pour le stagiaire.

Les décisions sont échangées sur :

Le programme général d’activité,

Les objectifs,

Les contenus,

Les méthodes et les outils,

L’évaluation, la validation et la reconnaissance des acquis, en fonction des modes d’organisation (contrat global ou quotidien, discussions individuelles ou collectives).

Les limites de l’autonomie :

Engagements classiques ;

Contraintes de fonctionnement (financières, locaux, horaires, sécurité) ;

Choix pédagogiques de la structure et de l’équipe pédagogique.

Questions :

Quel doit être le niveau d’autonomie des stagiaires ?

Comment favoriser l’appropriation de la formation par les stagiaires ?

Quelles sont les implications pour le métier de formateur ?

Jusqu’où peut-on aller dans la prise en considération des choix des stagiaires ?

-- LES OUTILS DE L’INDIVIDUALISATIION

On peut citer sans être exhaustif et dans le désordre :

  • Les dispositifs modulaires ;
  • Les ateliers pédagogiques personnalisés ;
  • Le centre de ressources ;
  • L’enseignement à distance ;
  • Les stages en alternance ;
  • Les ateliers d’apprentissages transversaux ;
  • L’enseignement mutuel ;

                                                             
CONSTATS

Plusieurs constats permettent de comprendre les récentes expériences de recours à l’individualisation de la formation :

  • Le développement de plus en plus complexe du contenu du travail ;

·        La diversité des personnes  (hétérogénéité) qui s’accommode mal de l’uniformité des activités formatives ; (de niveaux différents).

·         à savoir  l’unité d’apprentissage, ce n’est pas le groupe mais l’individu.

  • La démarche de construction des savoirs passe par l’individu et par ses propres fonctionnements cognitifs, et non pas par le groupe.
  • Une évolution accélérée des technologies de l’éducation et de l’information.
    Dans ce contexte, la formation doit non seulement viser à l’acquisition de savoir-faire mais surtout développer des aptitudes à anticiper et à acquérir de nouvelles compétences de type relationnel et méthodologique afin d’être capable de s’adapter et d’évoluer en permanence.

·                     A porté sur les parcours de formation. Le fait d’avoir un temps unique de formation signifie que l’on part du principe que tout le monde, dans un même temps de formation, va apprendre les mêmes choses et obtenir les mêmes résultats.

·                    Porte sur le système d’évaluation par les notes; système remis en cause dans une approche individualisée.

·                    Les divers outils existants (pédagogie par objectifs, EAO) ne convenant pas à l’approche de l’individualisation  de l’école, les formateurs ont été sollicités afin de créer des supports pédagogiques.

DEMARCHES D’INDIVIDUALISATION :

Elles  visent à donner à l’individu en formation les moyens de s’approprier et de maîtriser l’évolution de son itinéraire adapté à son projet, à ses capacités d’apprentissage et à l’évolution des compétences acquises, aux fins de transfert efficace en situation de vie professionnelle et sociale.

Un pilotage de haut en bas... et réciproquement: pour que le projet puisse fonctionner, il faut que la direction soit fermement engagée à la fois dans le discours, dans l’intention et dans la durée. En outre, une interface avec les formateurs, une coordination pédagogique et le vécue des formateurs sur le projet sont importants (Pédagogique, Gestionnaire, Organisationnelle).
Pour faciliter la démarche, la gestion de projet constitue le cadre méthodologique privilégié; (l’opportunité, la faisabilité, l’opérationnalité).
La prise en compte de l’environnement dans le projet est également importante (les réseaux)
Avoir une vision du futur afin de mettre en place un plan d’action  et d’assurer la professionnalisation des acteurs (Plan de Formation des formateurs).

        
RECOMMANDATIONS

1.       - Une démarche collective permet de se situer dans un cadre de coproduction de la réussite où chacun des acteurs (apprenants, formateurs et dirigeants) est moteur de la réussite.
 

2.      La démarche projet implique un cadre d’action commun, structuré et lisible. L’expérimentation est également nécessaire pour assurer une certaine cohérence dans le déroulement du projet.
- L’utilisation des différents réseaux assure une optimisation des ressources, une vision élargie et des connexions avec la réalité de l’environnement.

3.      Anticiper sur le futur permet d’éliminer les craintes liées à l’inconnu et de recentrer l’attention des personnes sur la dynamique de projet.

 

     L’une des conclusions de réussite de l’école  réside dans "une individualisation des pratiques : des pratiques pédagogiques dans les classes mais aussi des pratiques managériales dans les écoles. C’est par l’individualisation des pratiques que la réponse du système sera aussi adaptée à la situation et aux besoins de chaque élève que possible".

L’individualisation des parcours de formation nécessite la prise en compte d’une validation des acquis professionnels (VAP), ou plus largement des acquis de l’expérience (VAE) dans la perspective d’une démarche qualité (accréditation).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×