LES VOLCANS

LES VOLCANS , C’est pas sorcier

 

Ø     POURQUOI DES VOLCANS ?

 

La planète est recouverte de plaques (=puzzle). Ces plaques bougent car des courants de chaleur venus de profondeurs de la Terre (courants de convection) entraînent les plaques, un peu comme des tapis roulants.

 

Les plaques les + denses (=océaniques ) glissent sous les plaques les – denses (=continentales) : cela forme le volcanisme des zones de subduction à îles Eoliennes, Cordillère des Andes, Ceinture du Pacifique)

 

De l’autre côté, les plaques s’écartent : des roches avant solides à cause de la pression se liquéfientà le magma remonte et comble le vide : c’est le volcanisme des zones d’accrétion (dorsale Médio Atlantique)

 

Sur les plaques, on trouve aussi des volcans : ce sont les volcans de point chaud : un point chaud renvoie du magma à un volcan se crée. Comme les plaques bougent, mais que le point chaud est fixe, plusieurs volcans des créent les uns à la suite des autres, formant des archipels. (ex : à Hawaï, le Mona Loa, 9000m de haut à partir de sa base à le + haut volcan de la Terre)

 

Un volcan est dit ACTIF quand il a eu au moins 1 éruption depuis 10 000ans : 1500 volcans actifs dans le monde : ex àdans la chaîne des puys, en Auvergne (dernière éruption il y  a 3000-4000 ansà surveillance continue de cette zone)

 

Les volcans se forment par successions de coulées de lave et de projections (style mille-feuilles ». Dans les cratères des volcans actifs, on retrouve des gaz (= les « fumerolles ») toxiques : vapeur d’eau + soufre + sulfure d’hydrogène  Leur température est analysée : plus elle est haute, plus elle annonce un risque d’éruption.

(T° Vulcano : 100-170 ° C, par exemple)

 

Ø     COMMENT SE CREE UNE ERUPTION VOLCANIQUE ?

Quand les plaques se chevauchent, la plaque continentale se fissure à failles

                                                            la plaque océanique se désagrège à libération de bulles et remontée du magma (c’est-à-dire les roches solides qui se sont liquéfiées) dans les failles, formant la Chambre magmatique.

 

EXPERIENCE : le cachet d’aspirine dans une carafe à déborde. Idem dans la chambre à quand le gaz remonte, il pousse le magma dehors.

 

v     Si le magma est fluide : coulées de lave (1200°C, rouge, une coulée fluide peut atteindre 80 Km/h)) (Style « lait qui déborde ») : dynamisme effusif. C’est la lave qui en s’accumulant forme la montagne. (ex : naissance de l’Islande, située à l’écartement (2cm/an) entre la plaque Nord-Américaine et la plaque Eurasienne.

v      

v     Si le magma est visqueux, difficulté des bulles à sortir --< pression à projection (style « purée trop chauffée) : projection de bombes (lambeaux de lave qui se refroidissent au contact de l’aie : toujours des trous dedans à bulles d’air, 30-40t par exemple), blocs et cendres : ce sont les volcans gris (surtout aux zones de subduction)

 

v     LES NUEES ARDENTES : Parfois, le magma visqueux s’accumule et bouche le sommet de la cheminée à effondrement du volcan : tous les gaz sont libérés d’un coup (peuvent aller jusqu’à 100 Km/h)

 

Ø     INTERET DE CES VOLCANS ?

 

Les cendres volcaniques sont très riches en engrais : cultures en terrasses (ex : vignes-oliviers-capriers, sur le Stromboli àarrêt en 1930, avec sa dernière explosion)

 

Toute l’eau de la Terre a été extraite du magma par les volcans actifs.

Notre atmosphère est venue des gaz contenu dan le magma des volcans actifs.

Les volcans servent de régulateur de température de la Terre à ils évacuent le trop-plein de chaleur de la Terre (d’où les volcans de point chaud en plus de ceux liés aux plaques)

 

Islande : 50% de l’énergie vient de la géothermie

 

 

Ø     EN BREF :

 

ü      Certains volcans ont des pentes douces, ce sont les « volcans-boucliers ».

 

ü      Dans la Mer Méditerranée, dans les îles Eoliennes :

Lipari : d’où viennent les pierres ponces à soin du corps, pour blanchir les jeans ou laver les dents

 

Vulcano encore actif aujourd’hui : des fumerolles en permanence dans le cratère

1888-1890 : dernière explosion

 

Stromboli : encore actif aujourd’hui :: à jets de lave, plusieurs fois par jour: toutes les 10 à 15 min ( créé il y a 200 000 ans)

Dernière éruption : 1930 à beaucoup de départs

à 3h pour monter à son sommet. 920 m au dessus du niveau de la mer (-2000 m = début du volcan : 3 Km de haut en tout.)

 

ü      Ailleurs

1902 : Montagne Pelée, en Martinique à 28 000 morts en quelques minutes

 

1980 : Piton de la Fournaise (La Réunion) : éruption

 

1985 : Colombie, une ville détruite : cendre + eau = coulées de boue

 

1991 : Philippines : 847 morts (malgré une évacuation) hauteur de la projection : 40Km

 

 

ü      Métier : 

un vulcanologue

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site