TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

1.1 Définition des TIC

On peut définir les TIC comme un ensemble d’activités qui facilitent, grâce à des moyens électroniques, la saisie, le stockage, le traitement, la transmission et l’affichage de l’information.Le présent document utilise l’expression TIC pour englober la production de matériel et de logiciel informatique ainsi que les moyens de transfert de l’information sous une forme numérique. L’expression englobe également diverses formes de communication à faible coût. L’effet plus profond des TIC consistera à améliorer l’efficacité et à atteindre la production régulière de biens et services, dans tous les secteurs. Les écoles utilisent les technologies comme vecteur d’information et de communication CONTENU
  • Apport d'une culture de base sur l'informatique, histoire et technique.
  • Initiation aux réseaux et leurs usages ; les services d'Internet.
  • Connaissance de ses fonctions de base avec le traitement de texte, débouchant sur la réalisation d'un mémoire.
  • Initiation aux fonctions avancées du traitement de texte, premier pas vers le multimédia en intégrant des images à un texte.
  • Initiation au Multimédia et à l'Écriture multimédia avec un logiciel de PAO enrichie par des images, des sons et des vidéos.
  • Travail sur les fonctions avancées de PowerPoint par la réalisation de présentations interactives.
  • Évolution vers la création de pages Web,la publication en ligne et les fonctions du format pdf.
  • Initiation au travail de création d'images, des sons et des vidéos.
Méthodes et approche pédagogiqueUtilisation des méthodes actives. L'apprenant étudie en faisant : recours à des exercices pratiques sur de traitement de texte, sur Internet, d'exercices de PAO et de création de pages Web.

Pré Requis : Avoir déjà utilisé un ordinateur et en connaître les fonctions minimales :

  • Savoir utiliser les menus.
  • Savoir utiliser une barre d'outils.
  • Savoir enregistrer un document et le retrouver dans l'arborescence des dossiers,
  • Savoir manipuler les dossiers.
Ressources matérielles ou logicielles requisesTous les travaux pratiques peuvent être réalisés sur des logiciels fonctionnant sous Windows ou Linux.
Il faut un ordinateur personnel relié au réseau, un navigateur Firefox, Safari ou Internet Explorer.
Une suite de logiciels intégrés comme Microsoft Office- OpenOffice – NeoOffice.
Les logciels Adobe Photoshop, Adobe GoLive et Adobe Acrobat
Photoshop a été choisi car il est la référence des créateurs professionnels
GoLive a été choisi car il est le plus simple et le plus évolutif des logiciels de création de pages Web). Adobe Acrobat parce qu'il est devenu inévitable.
Bibliographie : Elle est intégrée dans le cours « en ligne » sous forme de liste d'ouvrages ou de liens vers des pages Web.
Filmographie : quelques films où l'ordinateur est omniprésent SECTEURS DES TICC'est la transformation des informations utilisées ou fournies en informations numériques, plus facilement manipulables, communicables, stockables, restituables. Les secteurs des TIC sont les suivants:
  • les secteurs qui produisent les équipements (bureautiques et informatiques, équipements de réseaux, d'électronique, d'automatisme et de contrôle nécessaires dans les processus industriels,
  • le secteur des services de télécommunications
  • le secteur des services informatiques, regroupant à la fois ce qui est conseil et ingénierie, réalisation de logiciels, traitement de données et bases de données.
  • Les secteurs qui assurent le commerce, la location et la maintenance des biens.
sur le plan macro-économique pour les TIC on a les postes suivants . :
  • Equipements de radio, télévision et communications, qui comprend :
    1. Composants électroniques
    2. équipements de télécommunications
    3. Appareils de réception, enregistrement ou reproduction du son et de l'image
    4. Instruments de mesure et de contrôle
    5. Equipements de contrôle des processus industriels
  • Postes et télécommunications:
    1. Services postaux
    2. Services de télécommunications
  • Activités informatiques, dont les 5 groupes nous intéressent:
    1. Conseils en système informatiques
    2. Réalisation de logiciels
    3. Traitement de données
    4. Activités de banque de données
    5. Entretien et réparation de machines de bureau et de matériels informatiques
Usage des TIC, définition

C’est l’utilisation des TIC pour l'enseignement et la conduite de la classe, dans une posture didactique ou pédagogique pour l’enseignant, et pour l’apprenant. « Moments de vie pédagogique associés aux conditions nécessaires à leur réalisation ».

La présentation a été organisée en deux parties :

· l'identification des critères de définition des usages ;

· des scénarios d'usages des TIC en classes.

Critères de définition des usages

Les critères retenus pour permettre une définition des usages sont :

· les catégories d’acteurs ;

· les situations pédagogiques ;

· les types d’usages élémentaires.

Catégories d’acteurs

L'organisation pédagogique des séquences de formation nécessite la mise à disposition de ressources informatiques et de locaux utilisés par :

· les techniciens stagiaires

· les équipes pédagogiques : professeurs, gestionnaire TIC, chef de travaux ou coordonnateur ;

· les responsables de la maintenance et de l'administration des systèmes.

Le personnel chargé de l'installation, de la sécurité et de la maintenance des systèmes informatiques est amené à intervenir fréquemment dans les locaux d’enseignement, pendant et en dehors des séquences de formation.

Situations pédagogiques

C’est le contexte organisationnel dans lequel l’activité d’apprentissage est réalisée. L'énoncé des programmes et des recommandations pédagogiques permet de définir un certain nombre de situations pédagogiques mobilisant les TIC à distinguer deux catégories de situations :

· les situations d’enseignement collectives durant lesquelles l’élève acquiert des connaissances dans des contextes lui permettant d’observer, d’analyser et de synthétiser ;

· les situations d'apprentissage durant lesquelles l'élève peut travailler, encadré ou en autonomie, seul ou en équipe.

- Les situations d’enseignement collectives

A1 Acquisition de connaissances dans le cadre de cours, de travaux dirigés (TD).
A2 Observation d'une simulation ou exploitation de l'outil informatique en tant que support pédagogique (présentation visuelle assistée par ordinateur, visite guidée d’un site web, etc.).
A3 Observation d'une simulation ou d'une démonstration de l'outil informatique en tant qu'objet d'enseignement (paramétrage d’un logiciel de messagerie, configuration d’un logiciel, analyse du code d’un programme, etc.).

- Les phases d’apprentissage de l’élève, seul ou en équipe

A4 Apprentissage, recherche, production ou analyse de documents, préparation de communications écrites et orales, … ;
A5 Apprentissage devant le poste de travail, simulation, paramétrage et test d’une configuration, …
Ces temps d’apprentissage peuvent être prolongés par la mise en place d'un accès libre à certains espaces pourvus d'équipements informatiques. Cette possibilité permettra à l'élève de réaliser notamment les actions suivantes :
B1 Consultation de ressources documentaires ;
B2 Utilisation du matériel à des fins de production individuelle, d'auto formation et d’auto évaluation.

- La préparation de séquences d'enseignement par les membres de l’équipe pédagogique

C1 Préparation des supports pédagogiques, des séquences en atelier, essais et tests sur ordinateurs, recherche documentaire ;
C2 Concertation, gestion des élèves, des ressources documentaires ;
C3 Communication avec les partenaires internes et externes.

- La maintenance et l’administration des systèmes informatiques

Pour garantir aux utilisateurs le bon fonctionnement des matériels et des logiciels, il convient de disposer de moyens matériels et humains, internes ou externes, permettant d'assurer les activités suivantes :

D1 Maintenance des équipements (installation, mise à niveau, réparation des pannes, etc.) ;
D2 Gestion des matériels, des logiciels, des documentations (suivi et mise à jour des versions, etc.) ;
D3 Administration du système au quotidien (contrôle des accès, sauvegarde, etc.) ;
D4 Anticipation de l'évolution du système (prospective, évaluations, tests, etc.).

Espaces fonctionnels pour les activités avec les TICLes programmes consacrent l'intégration des (TIC) comme objets d'études, pour leurs caractéristiques, leurs usages et leur impact sur la structuration et le fonctionnement des organisations. Il s'agit d'appréhender les modalités et les conditions de leur mise en œuvre, aux plans technologique, organisationnel et humain, mais aussi d'examiner les changements qu'entraîne leur diffusion dans les organisations. De nombreux aspects des questions posées par le développement de la société de l'information sont ainsi concrètement abordés dans les enseignements.Des environnements de travail adaptésLes apprentissages sollicitent le recours aux ressources numériques, qu'il s'agisse de contenus, de logiciels, d'outils de recherche et d'archivage ou d'espaces documentaires individuels et collectifs. Les solutions apportées par l'espace numérique de travail (ENT) sont adaptées aux usages pédagogiques de ces enseignements.
Des modalités d'utilisation spécifiques
Dans le cadre des démarches d'apprentissage, en fonction des spécialités, l'élève n'est pas seulement observateur ou utilisateur de solutions technologiques ; il doit aussi être placé en situation de participer à l'évaluation de la pertinence de certaines de ces solutions, voire à leur adaptation.Le caractère résolument technologique de l'enseignement implique l'intervention de l'élève sur le paramétrage des configurations de travail, leur adaptation aux hypothèses d'évolution des organisations simulées, utilisées comme contexte d'études.
Il est destiné aux responsables chargés de la gestion et de l'aménagement des espaces d'enseignement, mais aussi aux inspecteurs,directeurs d'établissements, formateurs et enseignants.

Les activités d’apprentissage sont menées dans des locaux permettant la mise en oeuvre de méthodes actives reposant sur l’usage des TIC, l’observation, l’analyse et la réflexion. Cette volonté de faire agir pour comprendre nécessite en effet un environnement adapté à la pratique des TIC ainsi qu’à la prise de recul nécessaire sur ces pratiques.

Un espace fonctionnel représente une réponse adaptée à un contexte d’usage, c’est-à-dire un ensemble de situations pédagogiques de même nature. Il ne s’agit pas de préconisations techniques de forme ou de surface souvent difficiles à respecter dans le cadre des structures existantes, mais de recommandations en termes de capacités d’accueil des élèves et d’adéquation aux types d’activités recommandés dans les programmes.

Les locaux conjuguant plusieurs espaces fonctionnels sont à privilégier. Par exemple, une même salle permet de mener des activités pratiques d’une part, l’étude et la concertation d’autre part. Cette organisation peut favoriser un passage plus facile des phases d’expérimentation aux phases de structuration de la réflexion.Il appartient donc à chaque établissement d’exploiter les locaux existants et au besoin de les adapter pour donner corps à ces espaces fonctionnels en s’attachant à les organiser en unité cohérente et clairement identifiable.

retour

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×